🚚  Livraison gratuite dès 50 €

katana aiguisé

Comment aiguiser / affûter un katana ?

Pour garder vos katanas en acier tranchants, il faut les affûter avec des pierres à aiguiser. Nous vous recommandons de consulter des guides en vidéo avant de vous lancer dans l’affûtage de votre katana à domicile. Vous pouvez aussi demander à un forgeron local de le faire pour vous.

Pourquoi l’aiguisage des katanas est-il si ardu ?

Les katanas sont réputés pour leur difficulté d’aiguisage. Leur valeur intrinsèque et leur travail minutieux requièrent des outils d’une qualité supérieure. Le premier défi réside dans la courbure de la lame et notamment les différents angles de la pointe (Kissaki).

Les lames incurvées sont déjà difficiles à aiguiser, mais avec la qualité de l’acier utilisé et la nécessité de maintenir les courbures initiales lors de l’aiguisage, la difficulté est accru.

Contrairement à la plupart des couteaux qui possèdent un motif d’aiguisage diagonal, les katanas requièrent un aiguisage à partir d’angles opposés pour obtenir le tranchant le plus acéré possible. Une erreur ou un aiguisage excessif peut rapidement compromettre le tranchant de la lame.

Quels outils sont nécessaires pour l’aiguisage d’un katana ?

L’aiguisage d’un katana exige des outils spécifiques, dont les pierres à eau à aiguiser de différents grains. Ces pierres peuvent être onéreuses en fonction de leur qualité. Elles doivent être hautement granuleuses et raffinées, toute imperfection pouvant endommager irrémédiablement la lame. Un grain de 2000 par exemple servira à récupérer une lame émoussée et endommagée alors qu’une pierre de 10 000 avec un grain beaucoup plus fin servira à peaufiner et rendre très tranchant une lame déjà coupante.

pierre d'affutage pour katana

Outre les pierres à aiguiser, d’autres matériaux sont nécessaires :

  • Un récipient d’eau propre
  • Un chiffon pour essuyer la lame
  • Un vaporisateur ou pipette pour maintenir la pierre humide
  • Un espace de travail confortable
  • Un étau ou une serviette pour stabiliser la pierre
  • Des outils pour retirer le manche du katana
  • Du papier ou de la mousse pour tester la coupe

Une fois tous les matériaux réunis, vous pouvez entamer le processus d’aiguisage.

Avertissement avant d’aiguiser un katana vous même

Avant de vous lancer dans l’affûtage de votre katana, il est crucial de maîtriser quelques points clés. Tout d’abord, l’usage d’outils appropriés est impératif. Ensuite, manipulez votre katana avec une extrême prudence, car la moindre erreur peut endommager la lame ou vous même. Enfin, gardez à l’esprit que l’affûtage d’un katana nécessite du temps et de la patience, évitez toute précipitation.

Les Katanas en acier carbonés (1045, 1060, T10…) peuvent être affûtés avec cette méthode sans soucis. Nous ne recommandons cependant pas d’aiguiser des katanas en acier inoxydable destiné uniquement au cosplay et à la décoration.

Étapes pour aiguiser un katana avec une pierre à aiguiser

Maintenant que vous avez assimilé les bases, passons à l’action. Il existe diverses méthodes pour affûter un katana, mais l’utilisation d’une pierre à aiguiser demeure la plus traditionnelle. Ces étapes détaillées vous guideront à travers le processus d’aiguisage du katana, avec des conseils pratiques à chaque étape. Respectez-les attentivement pour obtenir les meilleurs résultats sans compromettre la lame.

Pour aiguiser votre katana avec succès, assurez-vous d’avoir sous la main :

  • De quoi désassembler votre Katana
  • Une pierre à aiguiser bloqué sur un support stable
  • Un katana, Tanto, Wakizashi ou autre sabre
  • De l’eau (pour humidifier la pierre à aiguiser), dans un vaporisateur
  • Un chiffon propre
  • Une feuille de papier ou éponge pour tester le tranchant

Préparer la lame :

La première étape consiste à enlever la poignée (Tsuka) pour ne garder que la lame (Nagasa). Pour ce faire, il faut enlever les mekugi, ce sont des chevilles de bambous qui bloquent la soie de la lame (nakago) sous la poignée. Pendant cette opération, protéger la lame dans son fourreau pour éviter tout incident fâcheux.

Pour ce faire, il faut pousser le mekugi du côté depuis son côté le plus fin pour le faire sortir du côté le plus épais. Si il est bloqué prenez un petit marteau pour taper sur une tige pour sortir le Mekugi.

Une fois cela fait, placez votre main sur le haut de la poignée au niveau du fuchi et poussez avec votre pouce et votre index sur la garde. Tirez ensuite doucement la poignée le long du Nagako (soie de la lame sous le manche) jusqu’à la libérer complètement.

Retirer ensuite le Sepa, la garde et le second sepa. Vous pouvez laisser le habaki. Vous avez normalement à ce stade, la soie du katana avec le habaki visible et la lame toujours dans son foureaux.

Préparer la pierre :

pierre à eau pour affutage

En fonction de l’état de votre katana, utilisez une unique pierre à aiguiser ou alors deux, une à grain moyen et une très fine. Commencez toujours par la pierre aux plus gros grains.

Trempez la pierre à aiguiser dans de l’eau. Les pierres à aiguiser ou pierres à eau sont dotées de pores pour une raison précise : ces micro-trous recueillent les particules abrasives pendant le processus d’aiguisage, préservant ainsi l’efficacité de la pierre.

Cependant, laisser la pierre à aiguiser sécher n’est pas recommandé, car cela pourrait entraîner une surface trop abrasive, risquant d’entailler ou d’endommager la Nagasa de votre katana. Laisser la pierre à aiguiser tremper dans de l’eau propre pendant 15 à 30 minutes garantira qu’elle reste saturée plus longtemps lors de l’aiguisage du katana.

Nettoyez le katana pour éliminer les contaminants de surface.

Au fil du temps, la poussière, les particules et même les résidus d’huile peuvent s’accumuler sur la surface du katana, à moins qu’il ne soit stocké dans des conditions très spécifiques. Avant de commencer le processus d’aiguisage, il est important d’éliminer ces contaminants de surface.

Pendant que la pierre à eau trempe, prenez un chiffon de nettoyage et tenez fermement le katana. Passez doucement et soigneusement le chiffon sur la Nagasa (la lame), en veillant à éliminer toute trace de poussière, de particules, d’huile, de saleté ou d’autres résidus.

Aiguisez le katana.

Une fois votre pierre à aiguiser prête, fermement posée et votre katana propre, commencez l’affûtage de votre katana. Avec une légère pression, poser le tranchant de la lame sur la pierre et faire glisser la lame le long de la pierre dans un mouvement de va-et-vient. Maintenez la lame à un angle d’environ 20 degrés par rapport à la pierre, le tranchant en contact direct avec elle. Utilisez des mouvements réguliers et légers pour affûter les deux côtés de la lame de manière uniforme, par exemple en alternance faites 5 à 10 mouvements de chaque côté de la lame. Gardez un angle constant tout au long de l’opération pour éviter d’endommager le tranchant. Humidifier la pierre avec votre pulvérisateur à eau tous les 10 à 20 mouvements.

aiguiser on katana

Vérifiez régulièrement pour suivre l’évolution, tester de couper une feuille de papier en faisant glisser la feuille le long du tranchant. Une fois satisfait du résultat, nettoyez la lame à l’eau et séchez-la avec un chiffon propre. Puis aiguiser la pointe du Katana en suivant les angles de la même manière.

Votre katana est désormais affûté et prêt à être utilisé ! Avec de l’entraînement, l’affûtage de votre katana deviendra plus facile et plus rapide. Soyez patient, prenez votre temps et utilisez les bons outils pour garantir un tranchant optimal sur votre katana pendant de longues années.En suivant ces étapes méthodiquement, vous pourrez affûter votre katana avec précision et préserver sa netteté. L‘aiguisage d’un katana demande de la patience et de l’attention aux détails, mais le résultat en vaut la peine. N’oubliez pas de veiller à entretenir votre katana convenablement il s’émoussera ainsi moins vite.

Autre méthodes pour aiguiser

Certains amateurs de katana préfèrent explorer des méthodes alternatives pour aiguiser leurs lames, souvent motivés par la rapidité exigée par la technique traditionnelle impliquant les pierres à aiguiser. De plus, certains peuvent avoir à leur disposition des outils dans leur garage ou leur atelier pour rétablir la netteté de leur katana de manière plus expéditive. Si nous présentons ces méthodes alternatives, nous ne vous les conseillons pas. Elles peuvent vite causer des dégâts irrémédiables à votre lame en plus d’être moins efficaces.

Bande abrasive :

Cette approche est particulièrement prisée par ceux qui sont contraints par le temps. En allumant simplement l’appareil et en positionnant le Nagasa sur la bande abrasive, une arête peut être restaurée en quelques minutes seulement. Cependant, cette méthode est souvent déconseillée aux débutants par de nombreux experts en sabre, surtout à ceux qui n’ont jamais pratiqué l’aiguisage d’un katana auparavant.

Meuleuses et outils électriques similaires :

Les outils électriques offrent une alternative pour aiguiser les lames japonaises plus rapidement que les bandes abrasives. Néanmoins, leur maniabilité peut poser problème aux novices, et il existe un risque accru d’abîmer le katana en raison de l’action abrasive très rapide.

Togishi, les maîtres du polissage et de l’aiguisage au japon

Les Togishi, maîtres dans l’art de l’aiguisage et du polissage des Katana, occupent une place centrale dans la tradition japonaise séculaire de la fabrication de sabres. Remontant à l’époque Kamakura, entre 1192 et 1333, l’affûtage des katana était considéré comme une forme d’art et de spiritualité.

Bien que les sabreurs modernes polissent et aiguisent leurs créations, cette tâche était autrefois confiée exclusivement aux Togishi, spécialistes du polissage des katana. Aujourd’hui, ces artisans sont rares, car la maîtrise de cet art exige un apprentissage intensif et une certification rigoureuse de la part de la Société pour la préservation du sabre d’art japonais.

Un togishi agréé par la NBTHK doit suivre un apprentissage de dix ans, soit le double de la période d’apprentissage de l’art du sabre. Cette rareté souligne l’importance et la préciosité de ces experts, car confier son katana à n’importe qui serait impensable.Il est crucial de distinguer entre le polissage et l’affûtage des katana. Le polissage façonne le tranchant du katana (Ha) et lui donne son aspect distinctif, tandis que l’affûtage, bien plus rapide, ne prend que quelques heures.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Petits prix toute l’année

Des pièces de qualité à petits prix

Livraison gratuite

La livraison vous est offerte dès 50 euros d'achat !

Paiement 100% sécurisé

Par Carte bancaire, Paypal, Apple Pay ou Google Pay

Service client

Assistance par emails 6j/7
Réponse sous 24h